Mais des défis se présentent

La sécheresse de plus en plus fréquente à des conséquences sur la rentabilité dejà faible des cultures annuelles (orge) et de l’agriculture en générale, les jeunes de plus en plus attirés par d’autres activités génératrices de revenus dans les villes, refusent aujourd’hui d’investir dans la montagne., tout cela a conduit à un délaissement de l’entretien des terrasses qui abouti à une érosion des sols sous l’effet de précipitations souvent torrentielles. Les infrastructures (terrasses, routes, ponts, lac de barrages, puits, matfia…) sont aussi menacées.

Les processus morphogénétiques reprennent de l’ampleur dans les versants délaissés par l’homme. Cela accentue les effets des des inondations, et favorise l’érosion et l’envasement des barrages…si aucune intervention n’est tentée dans les bassins-versants, les conséquences seront aggravés sur les infrastructures hydrauliques situés à l’aval.

Cette dégradation aggrave les effets des changements climatiques qui mettent en danger l’équilibre créer dans ces paysages construits et menacent un patrimoine ancestral …

Top